Les essentiels de l’Eglise – épisode #5

Décoller le chewing-gum

On peut aussi s’attacher à d’autres choses (cf. épisode #4), des choses qu’on trimballe avec soi, collées à nos semelles.

Peu de personnes malheureusement ont la délicatesse d’emballer leur chewing-gum dans du papier avant de le jeter! Nous on s’est aperçu qu’on en avait tous sous nos chaussures. Ce qui fait qu’on était tous au même niveau.

Pour décoller ces « vieilleries » de nos vies, rester attaché-e à Jésus est redoutable d’efficacité!

Donc nous pouvons :

Ne plus regarder en arrière!

Avec Dieu dans nos vies, nous sommes forcément meilleurs que ce que nous étions hier et du coup, nous avons appris à apprécier ce que nous sommes devenus.

Bien sûr, moi, il m’arrive de faire encore comme la femme de Lot (si tu ne vois pas qui c’est, fais un tour dans l’Ancien Testament, Genèse au chapitre 29). Elle n’a pas pu s’empêcher de se retourner, de regarder en arrière et elle est restée « scotchée », pas juste à cause de quelque chose sous ses semelles : pire que ça, elle s’est transformée en statue de sel (!!!). C’est toujours d’actualité : comme elle, il m’arrive de rester bloquée sur mes bugs du passé, en mode arrêt sur image. Et là, j’arrête carrément d’avancer.

Ah oui! Juste un autre truc si tu veux oublier tourner la page du passé : il vaut mieux arrêter de te replonger dans ces sms, ces photos…

Et l’Eglise dans tout ça?

Comme toi et moi, l’Eglise attachée à Christ, le fils du Dieu vivant est invitée à avancer, à se tourner vers l’avenir sans crainte. C’est Lui qui la bâtit depuis 2000 ans et rien n’a pu et ne pourra la détruire.

Vas-y sans crainte, toi aussi, tu peux faire partie de cette grande aventure 🙂 Laisse Jésus décoller de tes semelles tes vieilles histoires avec l’Eglise. 

Une église qui avance? Oui, mais comment?

D’après Actes 2, c’est d’une grande simplicité. L’Eglise doit PERSEVERER.

Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières.
Actes 2 v.42
Bon j’avoue, j’ai un peu cherché…

Le mot persévérer dans son sens original, hébreu comme grec, traduit la notion d’appartenance, de devoir, de présence maintenue et continue, d’assiduité, de rester attaché, entièrement appliqué à son action…

Bon je te la refais en version « light » : prends le verbe persévérer, partage-le en deux, sépare les deux moitiés et tu obtiens : « percez » et vous « verrez ».

Ca sera tout pour aujourd’hui 🙂

Eglise Mobile
Eglise Mobile
Les essentiels de l’Eglise – chaque semaine un post pour retrouver le sens de ce qui nous rassemble
épisode précédent – épisode suivant