Pensées fraîches pour ta foi – épisode #1

Balade d’automne

C’est l’Automne!

C’est l’occasion de faire une balade et d’aller profiter encore un peu de la douceur de l’air, de la nature et de ses belles couleurs, à vélo ou tout simplement à pied.

Au milieu de ta balade, je te propose de faire une halte, dans un parc, le long d’une rivière, au bord d’un lac… pour MEDITER quelques textes de la Bible et vivre un temps personnel avec Dieu.

Avant de te mettre en route

Que dirais-tu de faire cette simple demande à Dieu : “Que cette balade soit un moment où tu me parles de toi”. Bien sûr, si tu en as envie tu peux être un peu plus bavard(e) 🙂

Lis ensuite les textes suivants.

“En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’oeil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages.”
Romains 1 v.20
Prépares-toi à admirer la nature et au travers d’elle son créateur.

Bonne balade!

“La nature a des perfections pour montrer qu’elle est l’image de Dieu, et des défauts pour montrer qu’elle n’en est que l’image.”
Blaise Pascal, Mathématicien, Philosophe, Physicien, Scientifique et Théologien (1623-1662)
Comme l’explique Pascal, l’image de Dieu est gravée dans la nature. La nature n’en est qu’une image, c’est pour cela que nous ne l’adorons pas, mais que nous pouvons nous en inspirer.

Lorsque tu le sens, fais une pause

Pose-toi au pied d’un arbre et lis les versets 1, 2 et 3 du Psaume 1.

“Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs, et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs, mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Eternel, et qui la médite jour et nuit! Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau, qui donne son fruit en sa saison et dont le feuillage ne se flétrit pas : tout ce qu’il fait lui réussit.”
Psaume 1, versets 1, 2 et 3
Le Psaume 1 compare l’homme à un arbre, celui auquel tu t’es peut-être adossé-e. Comme toutes les autres plantes, il a besoin de cette belle lumière de l’automne pour absorber de l’eau par ses racines et produire l’oxygène et les matières organiques indispensables à la vie sur terre.

C’est pareil pour les êtres humains, pour toi, pour moi, nous avons besoin de la lumière de Dieu pour assimiler l’eau de Sa Parole et “porter du fruit”.

Et toi? Que dirais-tu de t’assurer que tu es bien banché sur la bonne source?

Pour cela, je te propose trois étapes :

#1 Dépose l’amertume que tu ressens vis-à-vis des autres : camarades de promo, collègues, patrons, parents, profs ou autres… ou même vis-à-vis de Dieu et de la manière dont Il s’y prend dans ta vie. Dépose, confesse, renonce et si tu es assis-e au bord d’une rivière : comme cette eau qui s’écoule et que tu entends, laisse-toi laver par Jésus.

#2 Désolidarise-toi de la critique, celle que tu as entendue, à laquelle tu as participé, que tu as cultivée, par rapport à tes camarades de promo, tes collègues, tes patrons, tes profs, tes parents ou d’autres personnes encore… et même par rapport à toi-même. Si ton coeur te condamne : Dieu est plus grand que ton coeur! Comme le bruit léger du vent qui souffle dans les branches, laisse le Saint-Esprit souffler sur ta vie : dépose, confesse, renonce et laisse-toi laver par Jésus.

#3 Branche-toi ou rebranche-toi à ce courant d’eau qu’est Jésus, la source de vie. Profite de Sa présence, reçoit sa joie, sa paix, contemple ce qu’il y a autour de toi et accepte qu’il te voit comme ce bel arbre auquel tu t’es peut-être adossé-e et qui va donner son fruit en sa saison.

Plus de bruit, ouvre-toi, reçois, profite!

Bon retour chez toi, à bientôt!

Eglise Mobile
Eglise Mobile